La Voie du Sel de Turin Ă  Vintimille

La Voie du Sel de Turin Ă  Vintimille

Route:
700 km eviron total dont 400 de chemins de terre et hors route
Difficulty:
Niveau 2 moyen avec des traits difficiles assez fréquents
Accomodation:
Hôtels, refuges et fermes auberge en régime de demi pension
Price from:
390.00 euro

La Voie du Sel était un parcours qui, dès l’antiquité, alimentait le commerce du sel, mais il n’y avait pas une seule voie du sel. Les différentes populations émiliennes, lombardes et piémontaises avaient leur réseau de sentiers et liaisons pour transporter les marchandises, surtout laine et armes, vers la mer, en les échangeant contre le sel qui à ce temps-là était précieux pour la conservation des aliments.
En mettant en communication la Plaine du Po avec la Ligurie et les territoires français de la Provence, la Voie du Sel permettait le commerce de ce matériel précieux, indispensable pour l’alimentation et la conservations des aliments, difficile à trouver dans les régions qui étaient loin de la mer.
Nous inspirant du parcours historique piémontais et ligure de cette ancienne voie, nous avons crée un itinéraire vraiment unique soit pour la longueur que pour la variété des paysages. Le départ est aux portes de Turin et on traverse, en direction Sud, les vallées Chisone, Pellice, Po, Varaita, Maira et Stura. Parcourant des routes de montagne et liaisons sur pistes dans les bois on arrive à la barrère Sud du Piémont. D’ici on entre dans la partie la plus connue de la voie côtoyant la frontière entre Italie et France. A travers le Col des Signori, le mont Tanarello, le Col Samson, le passo del Muratore et le pas del Cane on arrive enfin à Vintimille.
C’est un tour d’une certaine difficulté, mais vraiment unique pour sa complexité et sa variété, résultat d’années de contrôles et expériences sur place.
L’itinéraire se développe sur un parcours de 600 km environ dont 80% de chemins de terre de différente nature, avec des traits plutôt difficiles à cause de la chaussée caillouteuse.
Comme toujours, «destiné aux vrais amateurs des bicylindriques hors route et de leur emploi à 360°».

1er jour

• Arrivée en soirée à Torre Pellice, à 50 km environ au Sud de Turin, en hôtel ou ferme auberge du lieu.
• Dîner et logement en hôtel ou ferme auberge. Nous nous rencontrons pour dîner et nous faisons un « briefing » sur le parcours avec tous les renseignements et les considérations utiles pour une bonne réussite du tour.

2ème jour
• Petit déjeuner.
• Départ à 8 h.
• Itinéraire (longueur étape 200 km environ). La journée commence par la montée sur les montagnes du pinerolese et on traverse la vallée du Po pour accéder à la zone des carrières de marbre. Pistes dans les forêts et routes caillouteuses avec un magnifique passage sur un chemin muletiers de haute altitude permettent des vues splendides sur la plaine. On poursuit en descendant et remontant les différentes vallées Po, Varaita, Maira sur des routes isolées, avec une grande variété de chaussées compactes, caillouteuses, pistes rapides, petits gués, une montée difficile au col de Gilba, une magnifique route militaire dite des Canons, à la chaussée caillouteuse jusqu’à l’arrivée au village d’Elva.
• Diner et logement en agrotourisme de montagne.

3ème jour
• Petit déjeuner.
• Départ à 8 h.
• Itinéraire (longueur étape 200 km environ). La journée commence par la descente au fond de vallée à travers la fameuse route du vallon d’Elva, pour remonter sur des pistes peu connues au Pas de la Gardetta et au Col du Mule. Nous nous trouvons sur un plateau plein de fortifications et avant-postes militaires, dominé par la Rocca la Meja. Descente vers Demonte, avec des variations peu connues et, à travers des pistes et muletiers, on franchit la crête entre la Vallée Stura et la Vallée Gesso pour se conjoindre à la route asphaltée vers le Col de Tenda. Du col on aborde la partie la plus connue de la voie du Sel avec les cols Boaria, Signori Samson. Les routes de montagne sont très caillouteuses et les paysages lunaires. Descente sur chemins de terre sur Briga. A part de brefs raits de route asphaltée pour les liaisons, 80% du parcours est sur routes de terre.
• Dîner et logement en hôtel.

4ème jour
• Petit déjeuner.
• Départ à 8 h.
• Itinéraire (longueur étape 300 km environ). La journée commence par la remontée au col Samson et d’ici dans une longue théorie de cols, passant par le balcon de Marta on descend vers le lac de Tenarda et sur asphalte on arrive à Pigna. Par une remontée difficile on gagne le Passo del Cane (col du chien) et on atteint Vintimille. La chaussée est, comme toujours en cet endroit, caillouteux mail ne présente pas de difficulté particulières et permet de bénéficier du panorama et de se reposer des deux journées précédentes.
• Arrivée à Vintimille en début d’après-midi pour la rentrée. De Vintimille à Turin il fut prévoir 2,5 – 3 heures environ.

 


Le voyage sera effectué quand l’on atteint un minimum de 10 participants.

Le coût comprend:

  •  1er jour: dĂ®ner et logement.
  • 2ème et 3ème jour: petit dĂ©jeuner, diner et logement
  • 4ème jour: petit dĂ©jeuner.
  • Logement en chambres Ă  2 ou 3 lits dans des hĂ´tels, fermes auberges selon les structures rĂ©ceptives existantes. Le niveau du confort des hĂ´tels est le niveau moyen en ligne avec l’offre existante dans le lieu et ces hĂ´tels sont habituellement utilisĂ©s pendant ce voyage.
  • Les dĂ®ners sont dans les mĂŞmes hĂ´tels oĂą on passe la nuit pour faciliter la logistique et sont de niveau moyen, en rĂ©gime de demi-pension.

Le coût ne comprend pas:

  • N’importe quelle variation demandĂ©e au rĂ©gime de demi-pension; Les boissons des dĂ®ners et les dĂ©jeuners avec les boissons (Ă©tant donnĂ© que ceux-ci sont liĂ©s Ă  la situation soit des temps que du mĂ©tĂ©o).
  • Le transport des bagages, assistance mĂ©canique spĂ©cialisĂ©e, rĂ©cupĂ©ration des moyens.

Pour les déjeuners on ira constituer une caisse commune pour simplifier les opérations de paiement.


Le parcours peut évidemment subir des modifications en fonction des conditions météo (ex.: présence de neige), mais aussi pour d’éventuelles interdictions de transit introduites avant notre arrivée.

Les parcours ne sont pas techniquement exigeants, mail il exigent une prĂ©paration technique et physique adaptĂ©e aux temps de conduite de 7 – 8 heures par jour. Ils se dĂ©roulent pour 80% sur des routes de terre qui peuvent avoir des trajets caillouteux, mais toujours avec 1,5 – 2 mètres environ de large et praticables avec un vĂ©hicule 4 pour 4. Il n’y a pas de sentiers, sinon en un/deux traits, mais ils peuvent toutefois ĂŞtre Ă©vitĂ©s si les conditions devaient le rendre nĂ©cessaire.

On conseille des pneus avec sculpture à pavés type “Karoo” ou aussi plus spécifiques comme Pirelli “Rally Cross” ou Michelin “Desert”. Il est possible d’utiliser des pneus de type mixte route/enduro, mais avec plus d’attention.

Chaque associé doit se doter de l’équipement nécessaire pour la substitution des chambres à air et à l’éventuelle réparation des pneus “tubeless” de la moto.

Il est indispensable un habillement adapté à l’hors route (bottes, protections, etc…) et aux possibles variations climatiques qui, à cause de l’altitude, peuvent déterminer des baisses, même significatives, de température. En général on porte, outre à l’habillement de moto, vraiment peu de choses, parce qu’on passe la plus grande partie de temps en moto.

L’esprit du tour est celui du voyage avec des étapes pour photos, encas etc. en fonction des préférences de la majorité des participants, mais la durée et la longueur du parcours et les contraintes des réservations dans les hôtels, exigent précision et respect des temps établis dans le programme.

Il est absolument interdit d’utiliser le GPS pour Ă©viter qu’une Ă©ventuelle utilisation non correcte des informations sur le parcours de la part de tiers puisse conduire Ă  en empĂŞcher l’accès Ă  l’avenir. Naturellement rien n’empĂŞche d’apprendre par cĹ“ur l’itinĂ©raire.


Guarda la gallery
Photogallery: Via del Sale – luglio 2011
Photogallery last edition: Via del sale – luglio 2016
loop-index.php